3 critères pour reconnaître une marque éthique

Dans cette vidéo, je partage avec vous 3 critères pour reconnaître une marque éthique :

 

 

D’abord, c’est quoi une marque éthique ? En fait, c’est tout simplement une marque qui est à la fois plus respectueuse des droits de l’homme et de l’environnement.

 

  1. Premier critère :Elle doit être minimaliste 

Et donc proposer un minimum de collections.

Une marque éthique propose 2 à 4 collections par an. Souvent une par saison, parfois avec des variantes. Et la plupart du temps, elle a aussi une collection intemporelle avec des basiques qui dure toute l’année. Donc, en gros, si vous faites votre shopping en ligne ou en boutique, et que la marque change de collection presque chaque semaine, c’est pas éthique. Et ça vous pousse surtout à favoriser la surconsommation.

 

  1. Deuxième critère : La production

Les marques veulent nous proposer les prix les plus bas possibles. Donc, la solution a été de sous-traiter leur production dans des pays de développement. Justement, comme le Bangladesh, la Chine ou l’Inde par exemple. Pourquoi ces pays-là ? La législation est moins stricte au niveau des droits des travailleurs, et des conditions de sécurité des ateliers. Donc la main-d’œuvre est payée peu pour travailler plus et bien souvent dans des conditions qui peuvent s’avérer dangereuses.

MAIS ! Attention, ce n’est pas pour autant qu’il faut se ruer sur des vêtements made in Europe les yeux fermés. Puisque certains pays européens, comme la Bulgarie ou la Bosnie par exemple, connaissent aussi ce genre de conditions de travail.

Oui, mais alors qu’est-ce qu’on doit regarder ? En fait, ce qui importe surtout, c’est le nombre d’acteurs qu’il y a dans la chaîne de production, que ça soit en Europe ou ailleursMoins vous avez d’acteurs plus vous avez la possibilité de vérifier que la fabrication a été faite dans de bonnes conditions

 

 

  1. Troisième critère : les matières premières.

Evidemment, il faut aussi faire attention aux matières ! Pourquoi ?Par rapport à notre santé, à notre peau, par rapport à l’écologie, l’environnement, les conditions de travail dans certains cas aussi…

photo de Lyocell, matière première créé à partir de fibres de bois et donc biodégradable 

Certaines matières premières sont à privilégier comme :

  • Le lyocell : c’est créé à partir de bois et c’est biodégradable.
  • Le coton bio : il est récolté sans engrais et pesticide, demande moins d’eau pour que pour le coton classique.
  • Le chanvre : il est capable d’absorber le CO2.
  • Le lin : taux de rendement élevé, peut être produit localement, pas d’engrais …

 

Et en plus, on remarque que les bonnes matières offrent souvent des vêtements de meilleure qualité. Ils sont plus résistants à la transpiration, aux lavages, donc des vêtements que l’on pourra garder plus longtempc’est tout bénéf.

 

  • CONCLUSION

 

J’espère que ça vous a plu et que vous en aurez appris un peu plus sur la mode éthique.

A très bientôt

Launy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *