3 matières premières pour des tenues éco-friendly

Parce qu’on le sait : il existe de plus en plus de nouvelles matières premières qui arrivent sur le marché. Mais à quoi ressemblent exactement ces nouveaux vêtements écologiques? Dans cet article, je vous présente 3 outfits qui innovent non seulement par leur style, mais également par leur éthique.

Des vestes de pluie à base de plastique recyclé 

Photo by Maxime Dubus

C’est le challenge que s’est lancé Insane in the Rain ! Cette marque éco-friendly a créé des vestes de pluie à base de rPET. Le rPET, c’est du PET recyclé, c’est-à-dire du plastique normalement utilisé pour produire les bouteilles en plastique des sodas et bouteille d’eau. Comme le PET est un matériau solide, durable et recyclable, la marque a décidé de récupérer ses vieilles bouteilles en plastique et de les transformer en tissus afin de réduire la quantité de déchets déversés dans les décharges et les océans.

Mais la marque ne s’arrête pas là! Les vestes sont produites dans des conditions responsable et la marque s’est engagée à éviter le plus possible l’utilisation du plastique supplémentaire dans le reste de sa chaîne de production

Photo by Maxime Dubus

Le résultat n’est-il pas dingue ? En plus ces vestes sont super confortables!! Les vêtements de la marque sont disponibles dans la boutique bruxelloise Orybany.

Une robe à partir de pulpe de bois

Photo by Maxime Dubus

La marque allemande Jann’n June a utilisé du Lyocell pour créer cette robe, une fibre cellulosique produite à partir de bois de feuillus, d’eucalyptus ou encore de bambous. Le Lyocell a plein d’avantages, ce qui en fait à ce jour la matière la plus éco-friendly à avoir dans sa garde-robe.

Avantages :

Photo by Maxime Dubus
  • Plus efficace pour la transpiration car absorbe 1,5 fois plus d’humidité que le coton. Ce tissus respire et réduit donc le développement des bactéries au contact de la peau
  • Agréable à porter : à mi chemin entre le coton et la soie, il est très agréable à porter, ce qui est donc parfait pour les peaux sensibles.
  • Biodégradable : Pour créer du tissu, la cellulose est dissoute dans un solvant naturel non toxique qui est recyclé à 99%.
  • Matière infroissable : son entretien est sans complication et le  Lyocelle résiste très bien à des lavages répétés tout en restant souple et en conservant ses couleurs.

Cette marque est disponible sur l’eshop Everybody agree

 

Une chemise à base de coton biologique :

Photo by Maxime Dubus

Cette chemise de la marque wunderwerk est composée de coton biologique c’est-à-dire du coton cultivé avec du compost naturel qui remplace les engrais chimiques et les pesticides.

Cela représente plusieurs avantages :

  • Il est cultivé sans OGM et sa consommation d’eau nécessaire pour sa culture est réduite de moitié par rapport au coton conventionnel
  • Les teintures sont réalisées sans métaux lourds ou autres substances cancérigènes
  •  La culture du coton biologique permet d’oxygéner la terre et d’en préserver la richesse.
Photo by Maxime Dubus
Photo by Maxime Dubus

 

Bref, j’essaye à présent de prêter plus d’attention aux étiquettes pour savoir de quoi mes vêtements sont composés. Connaissez-vous d’autres matières innovantes ?

A très bientôt 🙂

En savoir plus sur le rPET : cliquer ici

En savoir plus sur le lyocell : cliquer ici

En savoir plus sur le coton biologique : cliquer ici

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *